La soumission de l’Église à la loi des hommes ou le néo-totalitarisme

Photo: www.lalibre.be
Photo: www.lalibre.be

La Libre Belgique publiait le 18 mai dernier un article intitulé : « les cultes et la laïcité réaffirment la primauté de l’État de droit ».

 

 

Sous couvert de combattre le terrorisme, le radicalisme et les discours de haine, les représentants des cultes et de la laïcité, à l'initiative du gouvernement belge, ont signés une déclaration commune scellant un accord avec l’État fédéral soulignant que : « les droits de l'homme, les libertés fondamentales tels que la liberté d'expression, la liberté de croire ou de ne pas croire, la liberté de conscience, l'égalité entre les hommes et les femmes, la séparation des Églises et de l’État, la culture du dialogue, la primauté de l’État de droit sur la loi religieuse, le droit à choisir son mode de vie sont des valeurs inaltérables sur lesquelles nous ne pouvons transiger, nous devons les défendre. »

Lire la suite 13 commentaires

ULTREÏA SUSEÏA, DEUS ADJUVA NOS - le Pr Mercier licencié

Nous apprenons ce soir une bien triste nouvelle, l'UCL a licencié le Professeur Stéphane Mercier. Nos premières pensées et prières lui sont adressées. Qu'il sache qu'il trouvera de très nombreux soutiens autour de lui.

 

Ainsi donc, l'UCL aura fait preuve de la plus profonde iniquité du début à la fin. Aveugle et sourde aux appels de croyants, d'éminentes personnalités ou professeurs émérites.

Lire la suite 15 commentaires

L'affaire Mercier: Errare humanum est, sed in errare perseverare diabolicum

Seneca
Seneca

Suite à la plainte de plusieurs étudiants à propos des notes de cours du Pr Stéphane Mercier, l'université catholique de Louvain (UCL), via sa porte-parole, Mme Tania Van Hemelryck, va publiquement désavouer celui-ci en expliquant que « ce sont des propos totalement inacceptables étant donné que l'UCL défend ce droit fondamental à l'avortement", qui est une de ses « valeurs », et en le suspendant dès le lendemain.

Lire la suite 9 commentaires

Professeur Mercier : tintin au pays des tartufes.

par Anthony Burckhardt

 

Depuis quelques jours la Belgique, habituée à réserver ses querelles aux questions linguistiques, est mise sens dessus dessous par un cours de philosophie dispensé aux étudiants ingénieurs de l'Université Catholique de Louvain. Débats télévisés, communiqués de presse, manifestations : le petit royaume est en effervescence. Stéphane Mercier, docteur en philosophie et chargé de cours à l'UCL, s'est vu suspendu de ses fonctions. Quelle est sa faute ? Avoir qualifié, au terme d'une démonstration logique, l'avortement de crime. Non pas d'ailleurs pour imposer cette opinion à ses étudiants mais pour susciter un débat, comme l'ont affirmé celles et ceux qui ont assisté à son cours.

Lire la suite 7 commentaires

Stéphane Mercier réagit aux propos du Père Scholtes SJ, responsable de presse et de communication des évêques de Belgique

Père Scholtes SJ, porte parole des évêques de Belgique - Foto: RTL
Père Scholtes SJ, porte parole des évêques de Belgique - Foto: RTL

"Je crois qu'une petite relecture de Gaudium et spes ferait le plus grand bien au P. Scholtès. Au §51, on y lit que l'avortement et l'infanticide sont des NEFANDA CRIMINA. Des "crimes abominables", donc. Et si le bon Père pense que Vatican II est décidément trop has been (pensez donc, c'était il y a plus de cinquante ans), on a aussi Evangelium vitae, de Jean-Paul II: l'avortement est "le meurtre délibéré d'un être humain innocent" (deliberata innocentis hominis occisio, au § 62)." - Pr Mercier

 

Lire la suite 14 commentaires