La « Leffe de Noël », c’est terminé ?

Photo: https://www.christianophobie.fr/breves/belgique-adieu-leffe-de-noel

La « Leffe de Noël », c’est terminé ? Pas assez inclusif, sans doute. Mais de quoi a-t-on peur, chez Leffe ? Est-ce pour ne pas offenser les Musulmans ? Sachez que leur religion, de toute façon, les détourne des boissons fermentées, et que votre geste ne vous vaudra pas de clients de ce côté. Vous voulez peut-être ne pas irriter la communauté juive ? Vous les croyez donc à ce point irritables ? et pourquoi ne pas leur proposer plutôt une bière kasher, édition Hanoucca ? Si vous ne craignez ni d’indisposer les Juifs ni de susciter l’ire des Musulmans, croyez-vous vraiment qu’il soit nécessaire de supprimer la référence à Noël, qui ne fâche en réalité qu'un quarteron d'ayatollahs de la neutralité…

Et que ferons-nous de la « Val-Dieu de Noël » ? Je ne crois pas que, cédant à la pression (c’est le cas de le dire !) de quelques fanatiques qui se hérissent quand ils voient pointer l’ombre de la religion, les brasseurs de Val-Dieu vont abandonner et le nom de leur bière et celui de leur brasserie, qui inclut ce mot si effrayant : « Dieu » !

 

Car, disons-le franchement, cette christianophobie confine au délire. Mais je vois, par ailleurs, que la Delirium, elle n’abandonne pas la « Delirium Christmas », qui ose au moins dire son nom, plutôt que de devenir une version « d’hiver » au rabais.

 

Alors quoi, pensez-vous qu’il plaira aux gens de perdre leur « Leffe de Noël », dont on offrait volontiers un coffret en cadeau à tel ou tel membre de la famille ? Pourquoi se réunit-on en fin d’année, selon vous ? Pour le nouvel an, et pour Noël. Parce que oui, nous fêtons les deux en Belgique. Nous ne nous réunissons pas pour célébrer l’hiver, avec ses frimas et sa lumière hésitante, mais pour Noël. D’ailleurs, le rendez-vous familial a lieu autour du sapin de Noël, pas d’un banal « sapin d’hiver ».

 

De grâce, conservez-nous donc la « Leffe de Noël » pour la déposer au pied du sapin de Noël, et nous permettre de la déguster en nous rappelant la fête qui réunit les familles. Sinon, croyez bien que nous nous dispenserons d’une bière au nom si neutre que nous lui soupçonnerons d’avoir perdu son goût en même temps que son identité. Et pour terminer le repas et la fête en famille, je vous garantis que nous délaisserons votre « bière d’hiver » pour nous tourner de préférence vers une « Bush de Noël » !

 

*  *  *

Écrire commentaire

Commentaires : 6
  • #1

    LAGNIEZ (jeudi, 07 décembre 2017 22:41)

    J'apprécie hautement votre texte et votre proposition de délaissement de cette marque qui rejoint le camp des lâches et des soumis.

  • #2

    joncour (vendredi, 08 décembre 2017 00:26)

    aberrant dans quel monde vivons-nous? continuez à défendre les catholiques nous en avons besoin. et vive la leffe de noel!

  • #3

    remy (vendredi, 08 décembre 2017 10:41)

    Je n'acheterai plus de LEFFE, tant qu'ils n'auront pas remis la LEFFE de Noël.

    Y a - t il un moyen de leur faire savoir ?

  • #4

    Van Mechelen Dr Med Ped (vendredi, 08 décembre 2017)

    En complément d'une éducation trés chrétienne mes convictions se sont concrétisées par la
    lecture du voyage de Lourdes par le premier Prix Nobel de France le Dr Alexis Carrel .Il a vécu
    une guérison spectaculaire devant ses yeux et il a mis deux ans a la digérer ! Pour la publer
    il a prudemment inversé son nom (Lerrac ! ).Plus tard dans ses ecrits (1943 ?) il condamne
    déja la "laicité" comme religion politique. Son oeuvre la plus connue est l'homme cet inconnu.

  • #5

    angel (vendredi, 08 décembre 2017 13:05)

    Qu'elle tristesse d voir et de lire cela §
    Les ténèbres envahissent doucement mais surement la France et l'Europe
    Satan doit être fier d ses recrues ..
    Osons en cette jnée des lumières implorer la Vierge Marie pour qu'elle intercède pour notre culture .

  • #6

    Jean-Claude SOULIÉ (vendredi, 08 décembre 2017 15:17)

    Fini, je n'achèterai plus la Leffe.