Education sexuelle en Flandre: Un site explicite conseillé aux enfants de 10 ans

Dans notre Belgique, une récente affaire (octobre 2017) concernant, pour reprendre le jargon en vigueur, des « outils pédagogiques » centrés sur la « vie affective et sexuelle » des jeunes, a suscité quelques remous. Dans la partie flamande du pays, les enfants de 5ème et 6ème primaire, âgés de 10 à 12 ans donc, viennent de recevoir une brochure renvoyant vers un site internet au contenu explicite, traitant des pratiques sexuelles les plus diverses, sans omettre celles qu’il n’est plus de bon ton aujourd’hui de qualifier de déviantes. Passons sur le détail relatif à l’usage des contraceptifs et, bien sûr, l’avortement, présenté comme « un choix » éventuellement « judicieux », qui n’est « pas dangereux pour la santé » (il n’est pas question, évidemment, de celle de l’enfant à naître), et qui ne vous coûtera au final, soyez tranquilles braves gens, que quelques euros !

Le minsitre flamand de la jeunesse, Sven Gatz (Open VLD), ose déclarer que « le guide permet aux jeunes qui se posent des questions délicates de ne pas tomber sur des sites internet qui contiennent des informations inappropriées. » Parce que, bien sûr, il n’est pas inapproprié de décrire (illustrations nombreuses et très détaillées à l’appui), les pratiques sexuelles les plus diverses, en ce compris déviantes, à des enfants de dix ans. Après tout, l’UNESCO a mené en 2015 une « étude mondiale » sur la sexualité ; il y est dit que, je cite, « une éducation sexuelle efficace commence dès la petite enfance […] et aurait un impact positif sur les comportements sexuels. » Ce que dit le ministre est scandaleux, et absurde : à ce titre, il faudrait aussi permettre aux médecins diplômés de prescrire des drogues dures aux patients qui les réclament, de crainte qu’ils n’aillent se fournir chez un dealer !

 

Il est heureux que la distribution de l’infâme brochure suscite encore un peu d’indignation (pas toujours pour de bonnes raisons, toutefois, ainsi de cette personne qui s’indigne de la représentation d’actes sexuels parce qu’ils sont accomplis sans préservatif…) ; mais celle-ci est loin d’être généralisée, et les réserves sont volontiers émises en évitant soigneusement toute condamnation ferme.

 

Si nous pensons que cette exhaustivité n’est pas inappropriée pour des enfants de dix ans à douze ans, nous sommes déjà très engagés sur cette pente glissante qui aboutit à la normalisation et à la banalisation de la pornographie pure et simple. Mais celui qui ne voit pas ici de problème moral majeur prouve peut-être qu’il fait, lui aussi, partie du problème… Réagissons donc contre cet étalage de perversion qui salit l’innoncence de nos enfants !

 

La presse et les médias en parle (sélection, attention!) :

RTL

La Libre Belgique

Le Soir

Paris Match

 

Écrire commentaire

Commentaires : 13
  • #1

    Alexandre (lundi, 20 novembre 2017 19:10)

    Un grand "démocrate" russe qui a provoqué une révolution il y a exactement 100 ans, disait :
    "La religion est l'opium du peuple". Il serait judicieux aujourd'hui de remplacer "religion" par "le sexe". Celui-ci a été une des armes favorites du communisme, sous les masques divers qu'il a utilisé. La vraie liberté, est celle de la maîtrise de ses pulsions.

  • #2

    FONTANA Yolande (lundi, 20 novembre 2017 21:28)

    Bienheureux le temps où le grand chanteur belge ADAMO chantait... "Vous permettez, Monsieur" et "Quand les roses fleurissaient". Un temps où le langage du coeur passait avant le langage non seulement des corps, mais des sexes. Et, quoi qu'on en dise, tot ou tard, tout le monde est arrivé au but! Et la vie était non seulement plus saine, mais plus belle. Les enfants ne prétendent pas tout cela. Ils sont plus sages que ces soi-disant illuminés qui veulent imposer leur totalitarisme. Malheureusement, nous sommes des marionnettes entre les mains de qui veut l'anéantissement de toutes les valeurs qui ont fondé notre société. Et tristement, je constate que l'Eglise est muette sur toutes les déviances actuelles, comme si elle avait peur de se prononcer.
    Un seul espoir... Que l'Esprit Saint - ou la Raison (pour les non-croyants) fasse un bon lavage des cerveaux.

  • #3

    NOUMEA (lundi, 20 novembre 2017 22:09)

    Ne serait-ce pas plutôt Mao qui a dit que la religion était l'opium du peuple ?
    De toute façon, il était athée et sa petite phrase n'était pas du tout judicieuse.
    Il n'est pas question ici d'en débattre.
    Par contre, on tombe de plus en plus bas.
    Pauvre Europe.... quand donc les fils de tes Croisés se réveilleront-ils ?

  • #4

    Francis (lundi, 20 novembre 2017 22:22)

    Les nationalistes flamands se moquaient dans le passé des wallons "décadents", "dégénérés". C'était bien la peine !!!

  • #5

    eric-p (lundi, 20 novembre 2017 23:27)

    Je suis blasé en lisant ça.
    Ce n'est hélas pas nouveau en France.
    Quand j'étais au collège (école privée catholique SVP !),
    on nous enseignait...la contraception (année 1984)!
    Eh bien sûr, les autorités de l'école n'ont strictement rien fait pour apporter le vrai mesage du Christ et rétablir la vérité....

  • #6

    Françoise (lundi, 20 novembre 2017)

    N'y aurait-il pas une pétition à signer conte la diffusion de ces aberrations qui détruisent l'âme des enfants ?

  • #7

    Lannegrand (mardi, 21 novembre 2017 07:51)

    Partageant le triste constat d'une décadence humaine conditionné et irréfutable.....il est bon de préciser que l'église (maison de Dieu) n'est pas muette, ce sont encore les hommes qui le sont ! Notre histoire n'est elle pas une suite de situations de ce genre ? Prions pour que dans sa grande miséricorde le Seigneur ouvre les yeux de ces aveugles.... (Ils ne savent pas ce qu'ils font ! )Alain.

  • #8

    marie-noël (mardi, 21 novembre 2017 11:49)

    de Marie-Noël
    J'ai fait déjà mon .plus long parcours sur terre, il me reste sûrement peu. Je n'aurais pas de regret de quitter la Société actuelle, sauf si je pouvais encore aider à la sauver. Si vraiment tous les adeptes (dont les chrétiens) d'une vie naturelle, digne, et respectueuse, se levaient COMME UN SEUL HOMME, cela ferait du monde, et on ne pourrait pas les passer sous silence. D'autant qu'il y a de très bons arguments à défendre, à mettre en valeur, et en principe une majorité qui se montre est au moins entendue. Il faut analyser pourquoi tant de gens convaincus ne disent rien.
    par ex. pourquoi en 1984 les parents d'Eric P.et les autres, qui faisaient l'effort de choisir une école selon leur conviction, n'ont-ils rien dit à la direction de l'école ?? (à cette époque il y avait une majorité de chrétiens dans ces cours catholiques). Il faut déjà réagir à petite échelle, et peut-être un grand mouvement se lèvera . On ne fait que s'indigner, ...et puis rien derrière.
    Jeanne d'Arc nous a donné l'exemple, il n'y en a plu. Si j'étais Jeune...... il y a vraiment des choses à faires, nous ne sommes pas sans ressources.......

  • #9

    Marie de Lophem (mardi, 21 novembre 2017 12:56)

    oui, oui oui, voici notre pétition :
    http://www.citizengo.org/nl/ed/102244-actie-stop-onze-kinderen-willen-we-zelf-opvoeden

  • #10

    Marie de Lophem (mardi, 21 novembre 2017 13:24)

    Merci merci merci de publier tout cela !
    Quelle joie pour nous ! Ainsi on continue à en parler car maintenant cela fait 1 mois depuis que notre cher Ministre de la Jeunesse Sven Gatz a mis le petit livre Jongerengids dans les cartables de nos jeunes de 5e et 6e primaire. Ce petit livre reprend dans la partie "relations et sex" les 6 étapes pour donner son premier baiser !.Deux petites phrases y disent aussi " selon la loi du peut avoir une relation sexuelle qu'à partir de 16 ans, mais tu dois savoir que c'est toi qui décide en fin de compte, parles-en donc avec ton amoureux(se)". Il reprend également des liens de sites internet aux les jeunes peuvent aller poser toutes leurs questions à un accompagnateur de l'autre côté de l'écran ! ( www.allesoverseks.be, zelfmoordlijn, zwangerschap, op internet surfen, que fais-je avec mon argent de poche, ...)
    Le site allesoverseks est une initiative de Sensoa; on y retrouve toutes les positions, les fellations, le sex en groupe, le sex BDMS, ...
    Mais depuis 1 mois déjà beaucoup de gens bougent, c'est merveilleux ! Comme vous? ici? qui avez rédigé cette article et remis les liens vers la presse. Grâce au faite que nous ayons conatcté la presse les liens de ce site vers le site porno wwww.hoehetmoet.be, ont disparu !!
    Ce site est destiné à tous les jeunes de 11 à 22 ans !! ??
    Beaucoup de parents ont pris rdv avec les directions d'école et les professeurs et il y a de beaux fruits qui découlent de toutes ces petites démarches ! Continuons à en parler ! A signer et à partager la pétition ! Marie et Olivier de Lophem ( parents de 4 jeunes enfants scolarisés à Overijse, Vlaams-Brabant)
    Voilà la pétition qui a été mise en ligne (par Agnes Jonckheere à Bruges) dès l'apparition des livrets dans les cartables
    http://www.citizengo.org/nl/ed/102244-actie-stop-onze-kinderen-willen-we-zelf-opvoeden
    http://www.citizengo.org/nl/ed/102244-actie-stop-onze-kinderen-willen-we-zelf-opvoeden

  • #11

    Cartuyvels Jean Pierre (mardi, 21 novembre 2017 22:23)

    C'est une évidence qu'il appartient aux parents d'éduquer leurs enfants notamment dans le domaine de la sexualité. La brochure d'information est désastreuse et doit absolument être retirée.
    Je soutiens absolument la réaction contre ce document et son contenu destructeur.

  • #12

    berg (mercredi, 22 novembre 2017 17:18)

    nous avons connu le nazisme et le communisme qui ont voulu prendre autorité sur la famille .arrêtons les idéologies et laissons au parents le droit d'éduquer les enfants selon leur convictions profondes ,il y va de l'avenir de nos familles et par conséquence de notre pays

  • #13

    Faure (mardi, 12 décembre 2017 20:53)

    ...Celui qui scandalise un de ces petits il vaudra